Google PlusFacebookTwitter

Mise en place de Kdump à l’aide de Puppet

By on Avr 14, 2014 in Linux | 0 comments

Share On GoogleShare On FacebookShare On Twitter

Kdump un standard en devenir (si si si)

Il va de soit que c’est un avis personnel mais à mon sens, avoir un serveur sans Kdump c’est comme rouler en voiture sans feux de croisement (superbe analogie, non ?).

Pour une petite piqûre de rappel sur ce qu’est Kdump et à quoi il sert, je vous invite à parcourir les liens suivants :

Les liens ci-dessus traitent de l’installation manuelle de Kdump sur une distribution Debian GNU/Linux, c’est bien, c’est fonctionnel mais quid de l’industrialisation du déploiement de Kdump sur l’ensemble d’un parc informatique ?

Et pourquoi pas avec Puppet ?

Il existe plusieurs outils d’industrialisation, dont voici la liste des plus utilisés : ChefPuppetAnsible, Compkit (SGCIB joke 😛 )

Dans le cadre de ce billet, je vais utiliser Puppet (et puis de toute façon je ne connais pas les autres…). Sur le serveur Puppet (puppetmaster), il sera nécessaire d’installer quelques modules supplémentaires :

  1. goldyfruit-kdump
  2. goldyfruit-grub2
  3. puppetlabs-stdlib
  4. fiddyspence-sysctl

Le module goldyfruit-kdump gère ses dépendances tout seul comme un grand. Pour installer les modules il suffit de passer par la commande puppet qui se charge de récupérer les modules sur la forge Puppet.

L’installation des modules ne prend que quelques secondes.

Si vous utilisez Apache pour distribuer Puppet, alors il sera certainement nécessaire de relancer ce dernier pour que les nouveaux modules soient pris en charge.

Une recette de famille

Puppet fonctionne avec un système de recette (manifests). Comme son nom l’indique, une recette est une liste d’ingrédients devant être présents sur le serveur. Concrètement, dans notre recette nous souhaitons avoir les ingrédients suivants :

  1. Un GRUB demandant au noyau de démarrer avec l’option crashkernel=128M
  2. Un Kdump qui dump toute la mémoire dans le répertoire /var/crash/
  3. Un sysctl configuré pour faire crasher le noyau lors de la réception d’un NMI

Appétissant n’est-ce pas ?  😯

La recette en question

Voici  à quoi ressemble la recette (manifest) Puppet en utilisant les modules cités plus haut :

Informations

Les modules goldyfruit-grub2 et goldyfruit-kdump sont de mon cru, j’ai donc priorisé le support pour la distribution Debian GNU/Linux.

Liens

The following two tabs change content below.

Gaëtan Trellu (goldyfruit)

Technical Operation Manager chez Ormuco
Autodidacte en informatique, depuis 2005 je parcours l’écosystème Unix à la recherche de nouvelles connaissances et de nouvelles rencontres.

CC BY 4.0 Mise en place de Kdump à l’aide de Puppet par Gaëtan Trellu (goldyfruit) est sous Licence Creative Commons Internationale Attribution 4.0.